Espace alumni

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Alerte, métiers en tensions : le baromètre EBG-Aquent 2018

Publié le

Ceci est un résumé de l’étude, accessible en cliquant ici

« Nous manquons de talents avec une expertise pointue sur le digital »(Introduction, p.5)

« Nous avons du mal à recruter ces profils rares ». « Le recrutement de talents digitaux devient de l’orfèvrerie ». « Je ne sais pas où les trouver ». Voici ce que nous entendons quotidiennement.La pénurie et la tension réelle de ces talents - du junior au top management- sont de véritables challenges auxquels font face quotidiennement les DRH et les directions opérationnelles.

Le management agile, pour gérer l’écart entre la pyramide hiérarchique et le fonctionnement horizontal (p.8)

Les entreprises maintiennent une structure traditionnellement pyramidale ; pourtant leurs pratiques, notamment la gestion de projets, tendent vers plus d’horizontalité. Propulsée par le digital, l’entreprise bascule vers un management dit “agile”. Le terme désigne une organisation plus souple, aussi bien en matière d’espaces de travail, que de hiérarchie ou de process.  

L’agilité, pour briser les silos

Certaines entreprises choisissent de s’affranchir des frontières qui séparent les métiers. Oui.scnf a mis en place les « golden tickets », pour casser les silos et utiliser la bonne ressource au bon moment, qu’importe les business unitsou les plannings.

Ces passe-droits permettent, pour un collaborateur, de mobiliser les ressources (humaines, matérielles et logistiques) nécessaires lors d’un besoin important ponctuel. Plus largement, une remise en question profonde de l’entreprise est en cours. Enjeu : créer une culture d’entreprise performante, pas seulement vers le client, mais aussi vers le développement de son capital humain.

 « La donnée est une matière vivante » : quels métiers fait-elle émerger ? (p.10)

Les horizons professionnels liés à la data fleurissent : dataviz pour l’accessibilité de la data au grand public ; data literacy pour comprendre les phénomènes et processus qui y sont liés ; data steward pour la gestion de la qualité des données ; data management pour la gouvernance des données ; real time engineering pour le traitement des données en temps réel.

« Qui saura faire chanter la donnée ? Tensions sur la data, l’expérience client, le marketing

84% des personnes interrogées considèrent la Data comme le métier émergent, et le plus en pénurie de profils pour 70 % des professionnels du digital. Le besoin est d’abord de profils communicants, compétents dans la traduction d’un langage IT complexe et évolutif pour les autres business units. 

MÉTIERS ÉMERGENTS

**************** 84 % DATA

************** 78 % EXPERIENCE CLIENT

*********** 55 %MARKETING

********* 44 % R&D / INNOVATION

******* 36 % COMMUNICATION / SOCIAL MEDIA / ÉDITORIAL

La data viendrait naturellement compléter et perfectionner le service proposé au client. Face à ce tournant stratégique et conformément aux métiers émergents, ceux liés à l’expérience client sont considérés en pénurie par 41 % des interrogés – ces métiers sont, par ailleurs, en forte tension depuis des années – suivis de près par le développement web/mobile/technique. 

 Zoom sur le CDO (p.14)

L’anglicisme Chief Digital Officer (CDO) cherche encore une traduction française fidèle. Et une position sans équivoque dans les entreprises. Sa mission paraît pourtant simple : mener à bien la transformation digitale – à ne pas confondre avec le Chief Data Officer, qui, lui, orchestre la gestion des données récoltées par l’entreprise. Le CDO occupe un rôle transverse : mêlant le marketing, l’innovation, les processus voire la commercialisation, il cultive l’ambiguïté en étant opérationnel et stratégique à la fois. Les professionnels du secteur s’entendent sur une présence nécessaire au comité exécutif. 

Hard skills et soft skills (p. 16-17)

 HARD SKILLS : LES COMPÉTENCES INDISPENSABLES

**************** 80 % DATA MARKETING

************* 66 % MÉTHODES UX

************ 62 % MÉTHODOLOGIES AGILES

************ 62 % ACQUISITION

*********** 56 % GESTION DE BASE DES DONNÉES / CRM

********* 44 % MAÎTRISE DES LANGAGES / PROGRAMMATION / CODE

 

La flexibilité est, incontestablement, la valeur phare d’un professionnel du digital

SOFT SKILLS : LES COMPÉTENCES INDISPENSABLES

***************** 86 % FLEXIBILITÉ

************** 68 % ESPRIT D’ÉQUIPE

************* 63 % ENVIE D’APPRENDRE

************ 62 % CRÉATIVITÉ

************ 60 % OUVERTURE D’ESPRIT

Ils sont 86 % à rechercher en priorité l’adaptabilité et la remise en question chez leurs pairs ou collaborateurs. Vient ensuite l’esprit d’équipe pour 68 % d’entre eux, qui bouscule ainsi le stéréotype du geek isolé. La créativité et l’envie d’apprendre, compétences déterminantes dans un environnement en mouvance, complètent ce podium.

Mais « le mouton à cinq pattes n’existe pas ». Le recrutement est définitivement le résultat de compromis.

 

Quels compromis, en attendant de trouver le mouton à cinq pattes ?

PROFIL EN PÉNURIE ? QUELLE(S) CONCESSION(S) LES PROFESSIONNELS SONT-ILS PRÊTS À FAIRE ?

************** 66 % SAVOIR-ÊTRE

*********** 55 % CONDITIONS DE TRAVAIL

********** 43 % DURÉE DE PROCESSUS DE RECRUTEMENT

******** 38 % RÉMUNÉRATION

** 13 % COMPÉTENCES TECHNIQUES

** 5 % SAVOIR-ÊTRE


Le baromètre EBG-Aquent : enquête basée sur 1300 réponses détaillées de managers français, pour saisir les tendances des métiers émergents.

 

Partager cet article
À propos de l'IMM

La vocation des programmes de l'IMM est de former les cadres dirigeants au management de leur secteur à l'ère post-digitale.

Infos pratiques

IMM Paris (MediaSchool)
22 rue Duban – 75016 Paris

Lieu des formations :
10-12, rue Lyautey – 75016 Paris
Métro : La Muette (9), Passy (6)
RER : Boulainvilliers (C)

Rosa Luna-Palma
Directrice Générale

Pierre Varrod
Directeur des contenus

Maral Papazian

Chargée de production


01 55 74 03 25 -